Aphorismes


 Aphorismes, citations choisies et humeurs du moment


J’aime, j’adore…

« Quand l’opinion de quelques uns est devenue celle de tout le monde, doit-on penser qu’ils avaient vu juste avant les autres, ou qu’ils ont réussi à propager l’erreur ? »

Jean Rostand


« Rien n’incite aux crimes d’argent autant que la grande pauvreté ou la grande richesse. »

« L’immortalité de l’âme existe. La preuve : des tas de gens y ont cru. Ils ont aussi cru que la Terre était plate. »

« L’éducation fait tout ; le chou-fleur n’est qu’un chou qui est allé à l’université. »

Mark Twain


« L’espèce de bonheur qu’il me faut, ce n’est pas tant de faire ce que je veux que de ne pas faire ce que je ne veux pas. »

JJ Rousseau


Rions un peu…

Qu’est-ce qu’un hypocondriaque rassuré ?
– C’est un hypocondriaque malade.


Et puis, je dis…

Debout les crabes, la mer monte : N’attendons pas de comprendre pour apprendre !


Je meurs donc je suis. Se croire éternel, c’est mourir à soi-même.


Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de via media entre deux extrêmes que l’on est obligé de choisir entre les deux.
Et quand bien même il en existerait une, on aurait encore le droit de ne pas la choisir sans pour autant prendre le parti des deux autres.


La femme est un animal comme les autres : plus intelligent que les Hommes ne le pensent.


Regarde tes aînés avec bienveillance : tu ne voudrais pas te mettre à dos ceux qui construisent le monde dans lequel tu vivras demain !
Regarde tes aînés avec méfiance : il leur est si facile de détruire un monde dans lequel ils n’auront plus à vivre demain !


Dieu est partout. Je ne le vois pas. Je ne suis donc nulle part. Donc, je n’existe pas. CQFD.


Sinon :

Plusieurs millénaires après la création de sa petite entreprise, monsieur Dieu ne s’est toujours pas manifesté pour protester contre les ignominies sans nombre commises en son nom… Alors, qu’en déduire ?

  1. Il n’existe pas.
  2. Il existe mais il ne s’en est pas rendu compte car il est sourd-aveugle-muet ou parti en vacances depuis dix mille ans, auquel cas nous ne devrions peut-être pas en attendre trop de lui ?
  3. Il existe mais il s’en fout, voire s’en réjouit, car c’est un « être » cynique et/ou belliciste et/ou sombrement indifférent, auquel cas il ne mérite peut-être pas tant de vénération ?
  4. Il n’existe pas.

J’hésite…